HE de Cajeput utilisations et précautions


Huile essentielles très dans l'air du temps.

Cette huiles essentielles à fait parti d'une étude sur la COVI-19.

Le résultat de cette étude montre que son utilisation à la capacité de diminuer la charge virale en cas d'infection au COVID-19.

Le cajeput (Melaleuca cajuputi) éspèce des Melaleuca, fait partie de la famille des myrtacées comme le Tea tree ou le niaouli.

On tire l'huile essentielle des feuilles de l'arbre originaire du Vietnam.

Riche en 1,8-cinéole, elle est très expectorante respiratoire, purifiante et anti-virale.

C'est pour cela qu'elle à sa place dans le traitement des infections virales dont la COVID-19 fait partie.


Attention aux femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans, les épileptiques et asthmatiques.

La voie locale diluée reste néanmoins possible sous contrôle, et à parti de 30 mois.


Son parfum terreux et lourds est quand même apprécié en cas d'envie de "bol d'air pur" notamment en soins palliatifs.


Exemple d'emploi :


Bronchites : en local, prendre 2 à 3 gouttes d'huile essentielle lui ajouter une huile végétale ( argan, calophylle, ou même abricot ) et frictionner le thorax du malade avec ce mélange. Le passage sera cutané, et son action rubéfiante augmentera son efficacité.


COVID-19 : En cas de contact ou si vous êtes malade, son utilisation préférée et la vois olfactive. Quelques gouttes posées sur un mouchoir et respirer lentement 5 à 6 fois par jour.


Sinusites : voie olfactive en inhalation matin et soir pendant 2 à 3 jours.


Toux grasse : en local en friction sur la poitrine et le thorax diluée dans une huile végétale.


Vous trouverez cette Huile essentielle dans ma boutique.

A bientôt




10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout